MON POIDS, MA BATAILLE

Je vous l’avez dis dans mon article sur l’implant, j’ai pris du poids. Prendre du poids en soit, ce n’est pas grave, pas du tout. Tout le monde prend du poids un jour ou l’autre, que se soit juste en grandissant, ou juste parce que c’est la vie, il y a, les moyens de contraception, la grossesse, le laisser aller à cause des enfants et puis tout le reste. Avoir quelques bouts de graisses par-ci par-là, ça n’a rien de choquant, au contraire. Et pourtant, quand ça nous arrive, quand ça nous touche personnellement, ca ne parait plus si anondin que ça. Ce n’est pas la prise de poids qui m’a le plus dérangé, mais le fait que ça arrive si vite. En une semaine à peine, j’étais gonflée de partout, je ne rentrais dans plus rien. Et puis je m’était habituée à ce corps, qui ne changeait presque plus, j’avais appris à l’apprécier comme il était. Ce fut dur d’accepter le changement. Personne n’osait vraiment rien dire, fasse à cette prise de poids. Je me voyais énorme, comme gonflée d’eau, prête à exploser dans mes vêtements, mais personne ne disait rien.

IMG_0388.JPG

L’évenement déclencheur du malaise, c’est quand mon pantalon à craquer. Il s’est littéralement déchiré parce que je ne rentrais plus dedans. Je n’ai pas tant de jean que ça, alors j’ai du aller en racheter un, rien que pour le fait qu’aucun des autres ne m’allait non plus, désormais. Je me rappelle dans la cabine d’essayage, alors que je venais d’essayer un jean encore trop petit, je me rappelle m’être éffrondée, me mettre à pleurer, comme ça. Ce n’était pas la prise de poids en somme, mais plutôt ce sentiment d’égarement, le fait de ne plus connaître mon corps, de ne pas me reconnaître, et surtout de ne plus m’aimer. C’est dur, lorsqu’on a connu qu’un seul corps toute sa vie, de brusquement le voir changer, et de rencontrer une autre personne dans le miroir soudainement. Alors je me suis mise en tête de perdre du poids. Pas parce que je voulais rentrer dans cette norme de femmes fines que la société exploite à tout va, mais pour mon bien être. J’ai parfois l’impression que personne n’arrive à comprendre que je n’aime pas mon corps. Non, je ne suis pas grosse, ce n’est pas le problème, je ne m’aime simplement pas comme ça.

Je voulais en parler aujourd’hui, parce que c’est important de se rappeler des fois que le plus important ce n’est pas le nombre sur cette fichue balance. Le plus important c’est comment on vit son corps tout les jours. S’aimer soi-même, c’est le départ de tout, c’est une base qu’il faut travailler tout les jours. Rien n’est plus essentiel de s’aimer, d’apprendre à s’accepter, de s’assumer. Perdez du poids non pas pour ressembler à ces modèles photoshop, mais pour vous sentir bien dans votre corps, et dans votre vie. Ou alors ne perdez rien, parce que vous vous trouvez beaux comme ça. Et si vous vous aimez, nous on vous aime encore davantage. Le bisou les copains, et à dimanche.

Publicités

11 Comments

  1. Je te comprend totalement ! Je n’ai peut-être que 17 ans, mais j’ai toujours été complexée par mon corps, me trouvant toujours trop grande, trop grosse… Pourtant, mes parents ne comprennent pas mon obsession, m’assurant que je suis très jolie comme ça… Je ne me sens pas spécialement belle et j’essaie de me sentir bien dans mon corps. Mais mes parents me font souvent la remarque que je « veux maigrir » alors que non. Je veux simplement être fière d’assumer des formes qui me plaisent. Je ne m’occupe pas de la balance, je ne m’occupe pas des magazines, je ne m’occupe que de ce reflet dans le miroir que je tente d’apprécier au mieux.
    Je pense qu’il vaut mieux d’abord se plaire pour plaire aux autres. :)
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

  2. Je pense que je t’ai parfaitement comprise. Et il me semble que tu ne veux pas entendre de « Mais non les rondeurs c’est super beau, tu es très jolie comme tu es, ne change pas. »
    J’ai pris 11 kilos et j’entends ça tout le temps 😂 C’est très dur de perdre du poids, alors j’ai pris ça pour une prise de masse, et je me suis musclée. Même si ce n’est pas ce que tu recherches, maintenant mon corps rentre dans « cette norme de femmes fines que la société exploite à tout va » et ça me convient parfaitement 💕
    Il n’y a rien à tirer de ce commentaire désolée 😂😘

    J'aime

  3. Je suis d’accord avec toi, si quelqu’un de rond se sent bien dans sa peau je vois pas pourquoi il devrait perdre du poids, et si quelqu’un avec un petit ventre ne se sent pas bien il a droit de le perdre, chacun a besoin d’être bien dans son corps et personne devrait avoir le droit de juger ça. Moi par exemple je suis pas toute fine, je veux dire que j’ai pas le ventre plat et musclé, mais après quelques années de complexe je m’y suis faite et je m’en fou royalement, vraiment, je me sens plus heureuse en mangeant ce que je veux qu’en aillant un ventre parfait ^-^

    Aimé par 1 personne

    1. Et c’est le plus important, de se plaire à soi-même. Je trouve qu’on oublie trop vite, nous femmes, que notre corps, il est fait comme ça, et c’pas simple de le changer comme on veut. Je sais que je ne serais jamais aussi fine que ce que j’aimerai, parce que j’ai une certaine corpulence… J’aimerai qu’on prône ce genre de beauté plutôt que les modèles idéalistes qu’on voit partout….
      Merci de ton commentaire en tout cas, le bisou. <3

      J'aime

      1. C’est sûr qu’on a toutes une morphologie et même avec tous les efforts du monde on peut pas toutes réussir avoir une taille de mannequin, mais après tu verras tu t’aimeras comme tu es et tu les envieras même plus ;) Moi ce qui m’a beaucoup aidé c’est mon copain, depuis qu’on est ensemble j’ai appris à m’aimer en même temps qu’il a appris à m’aimer, disons que j’ai commencé à m’aimer à travers ses yeux, j’ai vu que des choses que je pensais être des défauts, lui les voyait comme des qualités, j’ai vraiment changé mon regard sur moi par rapport à lui et je l’en remercie :)

        J'aime

  4. J’aime vraiment ta façon d’écrite tes articles, je comprends ce que tu ressens. Je n’aime pas spécialement mon corps non plus, plus particulièrement mon ventre, enfin bref. Ce n’est pas facile de s’accepter, et je trouve ça bien si tu es motivée à perdre les kilos qui te dérangent. Bonne chance!♥

    J'aime

Tu me laisses un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s